2013 : Leidenschaft ist zurück
Nach eine lange Pause ist meine Leidenschaft für Bildende Kunst zurück.
Im Jahr 2013, die einzige Arbeit die mir Zeit genommen hast, war der Flyer, den Sie am Ende sehen können. Es war eine freiwillige Schaffung für den Genfer Freiflugclub.


2010 : Thrombocytémie Essentielle
(Braucht Übersetzung)

Travail sur une courte bande-dessinée commandée par le Module Étrange (tous droits réservés). L'album faisait 14 pages au total et illustrait l'histoire de 3 personnages touchés par la Thrombocytémie Essentielle. Le client final était un laboratoire pharmaceutique. Voici un aperçu des planches 3, 6 et 9 (sur le crayonné il est inscrit 10 mais c'est faux, car la planche 8 a ensuite été retirée).
Nous sommes arrivés avec le scénariste au bout de ce projet. Epuisant, mais passionnant.
Les images de cloture n'ont aucun rapport : un bluesman pour un essai de peinture avec du café soluble (mélangé à deux gouttes d'eau ^_^). Un portrait de Serge Gainsbourg. La dernière est un cadeau d'anniversaire pour mon frère (une peinture numérique sur des photographies transformées).


2009 : Camellia, Brüssel










2008 : Passion sans bornes
(Braucht Übersetzung)

2008 est une année où ma passion pour le dessin narratif était devenue très forte. Pas suffisante, cela dit, pour trouver la force d'illustrer un album entier. Mon respect pour les auteurs de bande-dessinées s'est décuplé par cette occasion ;)




2007 : Kuss
2006 : Die Prärie




2005 : First comic strips
2004 : Komposition
2003 : Obsession
(Braucht Übersetzung)

C'est légèrement pathétique et moyennement assumé, mais nous arrivons vers les travaux qui datent. Par chance, pas trop de souvenirs en 2003, mais accrochez-vous car il y en aura d'autres (les années de la honte arrivent : les premiers dessins d'une passion naissante... c'est plutôt marrant).
2002 : Même pas honte !
2001 : Les prémices
(Braucht Übersetzung)

Que de temps passé à griffonner des coins de feuilles. Voici mes toutes premières tentatives, probablement dans les marges des cahiers (mais ça ne m'a pas empêché de bien travailler à l'école).
Le ridicule ne tue donc pas, c'est une bonne nouvelle. ^^